p
Une rentrée bio et écolo

Une rentrée bio et écolo

1/ Etre écolo des pieds à la tête

Le petit déjeuner :

Une bonne journée commence par un bon petit déjeuner, équilibré et plein de vitamines. Un verre de jus d’orange, quelques tartines de pain frais à la confiture bio en complément d’un bol de céréales feront l’affaire. Pour cela, des sites proposant des céréales bio et sur-mesure ont vu le jour (www.mixncereales.fr). Finis les paquets pas terminés, vous composez vous-même votre mélange préféré. Ingénieux, écolo et bon !

La toilette et le change :

Pour la toilette, privilégiez la douche plutôt que les bains, afin de limiter la consommation d’eau et utilisez des savons biologiques. De nombreuses marques comme Cattier, Douce Nature ou encore Natessance en proposent à l’huile d’argan, au miel … pour un résultat 100% bio.
Votre enfant porte encore des couches ? Pour cette rentrée, dites STOP aux couches qui s’accumulent dans la poubelle ! En 2008, 600 000 tonnes de déchets « couches jetables » ont été produits en France*. Un chiffre qui pousse à la réflexion. L’alternative ? Les couches lavables ! Esthétiques et 100% bio, elles se lavent et se remettent. Une solution aussi écologique qu’économique.

L’habiller :

Pour les vêtements, il est désormais possible d’habiller nos enfants avec des tenues sympas et 100% bio grâce à des marques comme Bébé Râleur ou Patatrac. Elles proposent des vêtements en coton, chanvre et tencel, des matières naturelles qui prendront soin de la peau de votre enfant.

*source : Cniid

2/ Optez pour les transports écolos

Pour aller à l’école ou à la crèche, limitons l’émission de CO2 ! Pour un enfant en bas âge, différentes options s’offrent aux parents : le portage, à condition de choisir
une écharpe adaptée à sa morphologie ou la poussette écolo faite en matériaux recyclables. La marque Naturkind en propose pour tous les goûts.

Plus atypique, le pédibus, une nouvelle pratique consistant à rejoindre des groupes de marcheurs allant vers une même destination. Une sorte d’autobus pédestre en somme et une manière originale de faire du ramassage scolaire. Prenez l’initiative de créer une ligne dans votre commune. Renseignez-vous sur l’existence d’un plan de déplacements des établissements scolaires (PDES), définissez l’itinéraire le plus approprié et demandez à la mairie de poser des panneaux pour indiquer les arrêts et de vous fournir des brassards rétro réfléchissants. N’hésitez pas à consulter les sites dédiés à ce nouveau moyen de transport : www.tousapied.org ou encore www.environnement-annuaire.net.

3/ Les jeux éthiques et les sorties nature

Après l’effort, le réconfort : avant de coucher les enfants, il est toujours bon de consacrer un moment dédié au jeu. Pour les petits, il existe de nombreux jeux écolos et éthiques qui contribueront à leur éveil sans représenter le moindre danger. Le soir venu pour pourrez également leur raconter des histoires.

Si vous cherchez à les occuper les jours où il n’y a pas école, le mercredi et le week-end, programmez des sorties « nature ». En automne, rendez-vous au bois pour ramasser les feuilles et confectionner un herbier. Au printemps, inscrivez-vous à des journées « cueillette ». Vous pouvez également visiter des fermes et tout apprendre sur la traite des vaches ou la tonte des moutons. Ludiques et éducatives, ces sorties combleront vos enfants ! Enfin, durant les vacances, favorisez l’écotourisme consistant à visiter le monde tout en le préservant !

Les commentaires sont clos.