p
Comment se faire soigner en urgence ?

Comment se faire soigner en urgence ?

Que ce soit pour une maladie bénigne ou une blessure, il arrive parfois qu’on ait besoin de se faire soigner en urgence. Or, ce genre de petits désagréments n’arrive pas que dans les horaires d’ouverture du cabinet de son médecin généraliste. Et dans ces cas-là, sachez que vous avez désormais la possibilité de passer par un numéro dédié qui fonctionne en permanence.

Faire appel à un médecin de garde

Dans la France entière, il existe ce qu’on appelle la permanence des soins. Cela suppose qu’en dehors des horaires d’ouverture du cabinet de son médecin généraliste, un service a été mis en place pour pouvoir soigner en urgence. Alors évidemment, cela dépend de vos symptômes ou de la gravité de votre blessure.

Quoi qu’il en soit, si vous soupçonnez une grippe, une gastro ou que votre blessure ne nécessite pas une hospitalisation, vous pourrez toujours passer par ce site dédié qui a mis au point un numéro d’urgence à contacter en permanence. Avec un fonctionnement le soir, le week-end et même sur les jours fériés, vous êtes donc assurés de pouvoir être pris en charge rapidement avec un premier diagnostic et une ordonnance.

Les urgences immédiates

Dans le contexte actuel, le moindre symptôme qui ressemble de près ou de loin au covid-19 doit faire l’objet d’une prise en charge immédiate. En effet, vous ne pouvez pas courir le risque de propager le virus autour de vous. Dans ces cas-là, n’hésitez pas à contacter votre médecin généraliste par téléphone ou alors, le médecin de garde via ce site en ligne dédié. Dans les deux cas, ils sauront vous orienter en fonction du degré de vos symptômes.

Ils pourront même vous réorienter vers le service du 15 ou du SAMU qui fonctionne, également, en permanence. D’ailleurs, c’est un service joignable dans la France entière et en continu pour se faire soigner en urgence. Néanmoins, il reste réservé aux hospitalisations immédiates avec des symptômes qui présentent une urgence absolue ou une blessure grave.

Les commentaires sont clos.